Amorose
Amorose visage final copier.jpg

           Amorose, signifie amoureuse en italien. Mais Amorose possède également une signification médicale, par homonymie avec le mot amaurose. L'amaurose signifie la perte totale de la vue, sans lésions décelables à l’œil ni troubles fonctionnels. L’amaurose fugace est la perte de l’acuité visuelle, généralement monoculaire et le plus souvent transitoire. L’amaurose fugace, voilà un terme qui semble assez poétique, pourtant celle-ci reste effrayante pour les gens qui l’expérimentent. Perdre la vue. Se retrouver dans le noir, d’un seul coup, sans aucun signe précurseur. Voilà une expérience troublante.

            Il nous arrive tous, à un moment ou à un autre, de perdre de vue notre chemin, nos objectifs. Ne plus voir clair. Expérimenter le black-out complet. La perte totale du sens de l’orientation dans notre vie. Perdre tous ses repères. Heureusement, comme pour l’amaurose fugace, la plupart du temps, la vue nous revient, après ce certain temps. On recommence d’abord à voir flou, puis certaines couleurs apparaissent, puis on perçoit de mieux en mieux, de plus en plus défini et finalement, tout redevient plus net, plus précis, plus resplendissant. Amorose, c’est un peu cette femme qui retrouve la vue après la grande noirceur. C’est l’artiste qui reprend possession de son inspiration après l'obscurité, pour créer des œuvres de lumière.

 

            Amorose, c’est aussi « amor » + rose. L’amour en rose. De quelle couleur pourrait-il bien être ? L’amour, rose bonbon. L’amour, ce concept abstrait que personne n’a encore jamais réussi à définir parfaitement. L’amour idéalisé, faute d’être idéal. Les définitions pour le mot amour sont multiples et parfois un peu farfelues, souvent très imprécises. Amour : sentiment vif qui pousse à aimer…, à vouloir du bien, à aider en s’identifiant plus ou moins… Ou encore, Amour : inclinaison envers une personne, le plus souvent à caractère passionnel, fondée sur l’instinct sexuel, mais entraînant des comportements variés. Très amples comme définitions, non ? En fait, nous avons tous notre propre définition du mot "amour", basée sur nos expériences passées, sur nos émotions face à certaines personnes dans nos vies. Donc, la définition même du mot « amour » évoluera forcément selon nos expérimentations sentimentales, celles qui passent par nos sentiments. Raisonnablement, il y aurait lieu de distinguer plusieurs formes d’amour: l'amour passionnel oui, mais aussi celui entre les parents et leurs enfants, celui entre les conjoints, celui que l’on ressent pour nos amis, pour nos collègues de travail, et on dit aussi les mots « j’aime » pour un tas d’autres choses : j’aime mon travail, j’aime les arts, la musique, le cinéma, la danse, la nature, le ski, etc., etc. L’amour rose, n’est-il pas une utopie ? On dit aussi la vie en rose. Il semble bien que la couleur rose soit associée à quelque chose de bon, de positif, de facile, de plaisant. Pourtant la poésie est loin d’être toujours rose. Elle permet souvent de libérer des ombres en nous qui ne cherchaient qu’à s’extérioriser. 

 

            Mais, dans Amorose, il y a également le mot morose, qui signifie humeur triste, que rien ne peut égayer. D’où le contraste entre amor (amour) rose, symbole d’un sentiment suprême et heureux; et morose, symbolisant le chagrin, la peine. Ainsi, Amorose, représente les éléments de dualité présents en toute personne. Amorose, c’est l'amoureuse parfois triste, celle qui souffre d'amaurose fugace occasionnelle, qui perd parfois de vue son chemin, sa destinée et qui retrouve sa voie, comme par magie. Oui, dans la vie ça prend un peu de magie ! D’illusions retrouvées. Des pétards dans le ciel.

 

            Amorose, c’est l’amoureuse de l’amour rose bonbon, des confettis et des trompettes. Cet amour humain qui nous fait écrire tant et tant de lignes, tant et tant d’histoires. Mais elle est aussi cette femme, parfois morose ou triste. Celle qui doute, qui a peut-être perdu son chemin et son espoir. Cette femme qui doit retrouver la vue et sa joie de vivre. Amorose, c’est peut-être moi, mais c’est l’autre aussi. Puisque l’on écrit surtout pour les autres. Ces autres humains qui vivent forcément un peu la même chose que nous. À un moment ou à un autre. 

 

            Amorose. Pas un si drôle de nom que ça finalement pour l'autre moi. Voilà en tout cas, un bon exemple de l’importance symbolique que j’accorde aux noms dans mon travail d’auteur. J’ai longtemps tergiversé à savoir si je gardais mon vrai nom pour tous mes projets. Mais j’ai finalement décidé de mettre en scène l’autre moi, Amorose. En fait, peut-être qu'Amorose peut se permettre de dire et de faire des choses que Janick ne se permettrait pas. Du moins, pas aussi facilement. Janick aurait tendance à ajouter le filtre du raisonnable, de la recherche de sens, d’explications, alors qu’Amorose se contente d’écrire ce qui sort, souvent d’un seul jet, sans ratures, sans questionnements, sans censure, sans trop y réfléchir. Amorose a pratiquement sa propre personnalité. Elle possède une liberté d’action qui correspond plus à la partie inconsciente du cerveau. Il est très libérateur de la laisser parler. De la laisser vivre, et de voir où elle pourra nous mener. 

 

            Amorose vous présente ce premier recueil de poèmes "Mon artiste". Une toute petite partie de ce qu’elle a écrit jusqu’à maintenant. Voici une infime période bénie, entre l’ombre et la lumière. Un épisode vécu ou imaginé, en noir et gris, mais fleuri de toutes les couleurs aussi. De petites illustrations ont été ajoutées pour joindre l’image aux lettres, aux mots, aux représentations mentales, aux idées, aux émotions et je crois que cela ajoute quelque chose d'essentiel, comme les notes à la gamme.

 

            Amorose, l'amoureuse, sort de sa cachette. Elle n’a pas fini de vous en faire voir de toutes les couleurs !